ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

A propos des idées reçues préconçues, de l’ostracisme, des militaires et des curés.

 

 

 

Les curés ne portent plus la soutane et les militaires de moins en moins l’uniforme, sauf que, au sein même de l’église catholique, il y des curés qui ressemblent aux loubards et qui sont donc sympas, contrairement à ceux qui ressemblent à des curés qui ne peuvent être que pervers avec les petits garçons, à moins que le sabre étant proche du goupillon,  il pourrait exister une famille (le mot race étant en passe d’être proscrit)  nouvelle de curés militaristes qui fréquenteraient des militaires anticléricaux , ou bien l’inverse. A tout bien réfléchir la petite phrase" De la même façon que les curés sympas sont un peu anticléricaux, les mili sympas sont un peu antimilitaristes"est  de celle qui provoquent les révolutions.  Un exemple pris dans l’actualité,

:  Des militaires soupçonnés du salut nazi deviennent suspects, de crime commis contre  d’autres militaires et certains regrettent que cette piste ne soit pas la bonne. Car après tout des militaires parachutiste nazillons de surcroît ne peuvent que s’en prendre à des militaires parachutistes musulmans de surcroit, et cela aurait pu conforter certains journalistes gauchistes ( c’est un pléonasme)  dans leur confort intellectuel de gauche (autre pléonasme). Bref dans le genre, dis moi à quelle institution tu appartiens, je te dirais qui tu es, j’ai souffert de ce même ostracisme lorsque sous-officier, il me prit l’envie d’écrire, d’ailleurs,  comment un sous-officier pourrait-il écrire sans être suspecté de ne pas savoir écrire?  Ou bien d’être un officier sachant écrire qui ayant décidé de rester sous-officier aurait trahi ce qu’il aurait pu être avant d’avoir été. Bref, je partage plutôt l’avis général qui consiste à dire qu’il vaut mieux considérer les flics comme des imbéciles et les militaires comme des abrutis, les politiques comme des pourris, chacun étant ainsi à sa place les analyses deviennent toutes  pertinentes à un point tel qu’il n’est plus nécessaire de voter pour élire un président qui de toute façon sera considéré par la deuxième moitié des électeurs insatisfaits comme un imposteur. 

 

Actualisation:

A la lecture de la prose de certains commentateurs qui auraient lu un peu vite, je précise que cet article est à lire au second degré, au cas où certains ne l'auraient pas compris, je ne considère ni les curés, ni les militaires, ni les politiques,ni les flics comme des  abrutis, des imbéciles, des pédophiles ou des pourris..cela va sans dire et encore mieux en le disant... 

 

 

 



26/03/2012

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 923 autres membres