ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

A propos des renfort français en Afghanistan Suite..

Je reprends en partie mon propos  précédent: «D'ailleurs après avoir visionné attentivement l'intervention de de Villepin sur l'Afghanistan , je me demande en quoi nous pourrions aujourd'hui peser sur un processus quelconque de retrait et de changement de politique, en retirant nos malheureux 3750 hommes de ce conflit, lorsque les britanniques en entretiennent 10000 et les américains 100000.. Pour cela il aurait fallu soit un poids militaire plus important, soit une force diplomatique que nous n'avons plus. « Certes, ceux qui disent de rester, n'y sont pas » selon les mots même de de Villepin, mais sérieusement la Russie est-elle à même d'intervenir en Afghanistan? Au côté des alliés, quant à la Chine.. Partons, et elle viendra un jour ou l'autre combler le vide, comme elle fait partout où nous sommes devenus faibles, en Afrique notamment. Je suis d'accord avec vous JDM, vous disiez, il n'y a pas si longtemps: Dans un dossier spécial de Libération du 20 novembre 2009: A la question: La France n’a-t-elle pas un rôle à jouer entre la Russie et les USA ?
« Les USA n’ont pas besoin de nous, les Russes non plus. Ils se voient comme une grande puissance, ce qu’ils sont » Je suis totalement de votre avis, la France ne peut retrouver une certaine valeur aux yeux des américains que dans la mesure où ceux-ci seraient engagés dans un conflit mondial, alors les alliés naturel y retrouveraient totalement leur place ( Grande –Bretagne et France)
Ce sont pour ces raisons que je ne crois plus en notre pouvoir d'exemple.. Pour un retrait programmé de nos forces en Afghanistan, avant tous les autres.. »
« En quoi notre retrait changerait quoi que soit à l'attitude de Karzaï? Si cela tourne mal pour lui et son gouvernement, un charter sera prêt pour le mettre à l'abri, sous les palmiers d'un pays accueillant acceptant les devises..
Monsieur Dominique de Villepin est est un esprit bien trop fin et brillant, pour que cet aspect des choses ne lui ait échappé. »
Ainsi, nous continuons à faire semblant de croire, que la solution à nos problèmes est de former une armée Afghane dont les principes seraient celles des armées occidentales... Principes de rigueur, de respect de la démocratie et d'obéissance à un gouvernement , suffisamment solide pour créer une structure sur laquelle un État Afghan pourrait s'appuyer, débarrassé à tout jamais de son incommensurable faiblesse pour ne pas dire plus, ce qui veut dire à terme une militarisation probable du régime? .. Bref le risque est de donner des possibilités de création d'un totalitarisme sans scrupule bien incapable de lutter contre un idéalisme taliban qui n'offrira comme alternative qu'un maintien à des principes de Charria? J'apprends, et l'idée fait son chemin qu'il y a désormais des bons Talibans, et de mauvais Talibans? Tout cela pour cela? .. Je me demande si quelque part on ne prend pas le citoyen pour un attardé mental.. L'idée même que cette solution d'afghanisation est la bonne, empaquetée comme telle dans un langage d'énarque, ne serait-elle pas un peu machiavélique? Si la solution est définitivement pas militaire.. Alors sachons en tirer les conséquences.. Et envoyons les casques bleus.. Avec des gilets pare-balles suffisamment épais.. On ne sait jamais les bons Talibans risqueraient de tirer sur les mauvais, et l'armée afghane risquerait de tirer sur????
Ainsi ce renfort remis après les élections représente, le mot est faible, un renforcement bien modeste, bien prudent, la solution n'aurait-elle pas été plutôt de n'envoyer personne? Puisque la solution retenue ne contentera politiquement, pas grand monde et militairement, je laisse aux stratèges le soin d'apprécier. . D'autant plus que ce choix mets en danger réel une partie de nos cadres les meilleurs, isolés et de facto mêlés à des combats de rencontre, dans lesquels d'instructeurs, ils deviendront cibles privilégiées.
Nous allons participer à la création d'une école des blindés? J'ose croire qu'ils ont des chars.. J'avais cru comprendre que les chars étaient inutiles en Afghanistan?
Oui nous le savons la critique est facile et commenter est un art d'incompétence.. Mais qui sait, à voir certaines réactions, sur ce blog, cela peut au moins susciter un intérêt pour une communication moins élémentaire de la part de certains de nos dirigeants.



05/02/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres