ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

A propos du décès de Thérèse Delpech et de l'expertise

Thérèse Delpech fût une femme respectable. Je respecte sa mémoire,  cultivée, érudite elle a œuvré dans l’univers grisé des annexes du pouvoir. Experte comme on peut l’être lorsque l’on est à la fois ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure, professeur agrégé de philosophie (promotion 1972), chercheur associé au (CERI, FNSP) et membre du conseil de l’institut international des études stratégiques (IISS). Son sujet de maîtrise était : La théorie de la musique dans l'esthétique de Schopenhauer, qui écrivit : L'art d'avoir toujours raison et de se faire détester de tous.  Bref, je ne voudrais pas en cette occasion funeste, jouer avec les mots mais je me méfie des experts et des expertises reconnues. Je reconnais une autre experte tout aussi respectable, qui fût pendant des années experte reconnue justement en kremlinologie si je puis dire, qui en  1978,  a annoncé la fin de l'URSS  dans son livre l’Empire Eclaté, à cause, selon elle, de la forte natalité des républiques musulmanes d'Asie centrale. Prédiction qui s'est révélée fausse : l'URSS implosa avant d’exploser certes, mais pour des raisons bien différentes. Ce qui démontre à quel point, on peut être suprêmement intelligent, remarquablement érudit ou érudite, lire  Schopenhauer dans le texte, et penser que l’Irak possédait des armes de destruction massive, aussi massive que le mensonge américain. Bref, pour faire érudit je dirais que pour réfuter une thèse, deux méthodes sont possibles, la méthode ad rem et la méthode ad hominem ou ex concessis, pour mieux dire. Vous n’avez rien compris, et bien moi non plus, me voilà donc expert, en fait la première méthode,  est une méthode de réfutation directe qui attaque la thèse dans ses fondements, l’autre est indirecte et l’attaque dans ses conséquences. En l’occurrence je ne m’attaque ni à l’une ni à l’autre, je me méfie simplement des experts, lorsque ceux-ci placent leur expertise après des raisons simplement d’État ou de convictions partisanes ce qui n’était le cas ni de l’une ni de l’autre. A moins que l’on ne confonde expertise et voyance.

 

 



19/01/2012

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 941 autres membres