ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Crise, suite...

Pour répondre à certains qui conseillent de se mettre à l'ombre et boire frais, je répondrais:

 

Oui, on peut, en effet, se mettre la tête dans un sac, ou jouer à l’autruche, traiter les oiseaux un peu volages, que nous sommes tous, de mauvais augure, prononcer des gros mots, tels que populiste, s’asseoir au comptoir du  café du commerce, en dénonçant la co… des uns l’incompétence des autres, rire du malheur d’un journal satirique qui pour une fois ne s’est pas attaqué au pape et qui risquait donc l’autodafé.. Alors comme le dit l’un de vos commentateurs, relativisons,  mais relativisons jusqu’ou ?   Ou plutôt jusqu’à quand.. Je veux bien que cette crise soit une crisounette, que nous oublierons très vite, je veux bien faire un distinguo entre les économistes sérieux et les charlatans, je veux bien penser que cette crise sera profitable à la prise de conscience qu’il nous faut des institutions européennes encore plus fortes et bla bla bla .. Je veux bien comprendre que l’absence de stratégie y compris de stratégie des moyens est celle de la clairvoyance de nos dirigeants. Je constate que l’on navigue avec la corne de brume et le porte-voix, dans un brouillard épais,  propice aux collisions soudaines.. Après avoir mené une guerre civilisatrice en Afghanistan, d’où nous ressortons couverts de gloire,  une guerre libératrice en Libye, qui aura eu le défaut de faire croire que nous avons les moyens de notre politique de défense, après avoir salué, à défaut d’avoir accompagné,  le réveil démocratique en Tunisie et en Egypte, au fait les élections, ça donne quoi ? La prochaine crisounette sera quelque part entre Israël et l’Iran ? A moins que la Syrie ne détourne son problème intérieur vers d’autres centres d’intérêts extérieurs.. Mais je catastrophise,  que dis-je  je m’égare, je m’éparpille, je me questionne, je me nombrilise.  Je regarderais ce soir le ¼ d’heure Obama-Sarkosy avec tout l’intérêt du téléspectateur bien sage, confiant dans ses élites dont le renouvellement s’annonce en France, avec bonheur.. A gauche comme à droite, quel vent frais, ne respirez-vous pas l’odeur du large? Encore un exemple de clairvoyance Poutine va se représenter.. Mais je touille, je mélange, je me gargarise, je me vulgarise, pire encore je me populise, tiens, je vais me servir un jaune et convoquer les voisins, jouer à la pétanque, ah ! jouer à la pétanque…



04/11/2011

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 941 autres membres