ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

deux ou trois réflexions sur notre intervention (DGSE et Mali) réactualisé

 

 

 

 

L'opération conduite par la DGSE pour tenter de libérer l'otage Denis Allex est l'une des plus énormes que l'armée française ait conduites ces dernières années. Outre la DGSE, elle a impliqué le COS (commandement des opérations spéciales) et les trois armées. Elle a été préparée durant des mois et a été conduite dans un tempo d'enfer et un secret absolu. L'action finale a été décidée lorsqu'une conjonction d'éléments naturels favorables a été réunie : il fallait que la lune, donc "l'obscure clarté qui tombe des étoiles", la marée et la météo soient conformes aux besoins. Le récit que nous faisons de cette opération a été nourri de témoignages et d'éléments publics qui ont révélé leur pertinence après l'opération, dont nous n'avons pas pu connaître le nom. Bien des éléments demanderont d'autres confirmations, mais voici ce que nous sommes en mesure d'écrire aujourd'hui.  Suite sur :

 

 

http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/jean-guisnel/exclusif-somalie-le-raid-pour-liberer-denis-allex-a-ete-conduit-depuis-le-mistral-13-01-2013-1613080_53.php

 

 

Deux ou trois choses..

 

Concernant  l’opération de la DGSE

 

Préparée depuis de longs mois, l’opération a mobilisé sur le terrain entre 30 et 50 hommes, mais un BPC et une frégate anti- arienne ( Le Chevalier Paul), 4 hélicoptères de transport et d’assaut, 2 hélicoptères d’attaque. Des moyens de renseignements considérables,  un relai radio aérien… Soit environ 500 hommes directement impliqués.. 

Le BPC (Mistral dont l’équipage fût tenu au secret)  se révèle comme un véritable couteau suisse de notre marine, il peut servir de base d’assaut, pour des opérations des forces spéciales ou des projections plus classiques.

 

Concernant l’engagement des forces au Mali.

 

En terme de moyens nous sommes un peu limite en ce qui concerne les capacités de ravitaillement en vol. Ce n’est pas nouveau.  Les moyens aériens,  pré positionnés en Afrique renforcés par des moyens projetés de métropole, démontrent la capacité de notre aviation à réagir avec un préavis limité pour casser une avancée hostile, bombarder les camps d’entrainement, annihiler toute capacité de ravitaillement, leur logistique.  Les moyens d’éclairage de renseignement fournis par la marine avec les ATL2 sont indispensables et impliquent leur remise à niveau sans cesse reportée. Les Forces spéciales sont aussi engagées probablement avec le CPA10 et autres éléments dont il serait facile de dresser la liste qui est implicite par les missions qui sont les leurs. Les renforts  Guépard et ceux qui sont pré -positionnés sont en cours de mise en place et de montée en puissance. Il est certain que cette fois-ci, le but est le démantèlement avec les forces africaines, des bandes « terroristes » fortement armées par les moyens récupérés en Libye et ceux largement offerts par des pays réputés comme amis.  Je le disais, il n’y a pas si longtemps, la France est en première ligne, parce qu’il est tout simplement impossible de laisser seules les forces africaines largement sous-dimensionnées, sans appui aérien crédible, sans moyens de renseignement, sans logistique. Il était prévisible que le discours de François Hollande  sur notre rôle de simple appui sans troupe au sol était inadapté. Mais reconnaissons sa capacité à en prendre la mesure et à faire le nécessaire sous la pression des évènements..

 

Dernier point.. La réflexion  du prochain livre blanc en sera-t-elle nourrie ?  La démonstration est largement suffisante pour démontrer que la France, qu’elle le veuille ou non, se trouvera impliquée dans des conflits de basse ou moyenne intensité et que ses moyens doivent être développés en conséquence..

 

Force est aussi de constater le renforcement de l’adversaire potentiel avec des moyens de plus en ^plus sophistiqués, dont, cela n’est pas impossible des missiles Sol Air..  A bon entendeur salut ! Notre déficit en gros porteur est de nouveau criant: Les Britanniques nous prêtent un C17,  les AN124  de location sont sollicités à nouveau en plus du retrait des troupes d'Afghanistan qui se poursuit, les Américains nous aideraient avec des C-5.. il faut transporter notamment les VAB et autre camions et blindés des 21°RIMA et 2° RIMA...

 

 

Dernière minute: "Les combattants islamistes ont subi un véritable revers avec la mort d'Abdel Krim dit +Kojak+", selon une source sécuritaire régionale. Selon elle, ce lieutenant du chef d'Ansar Dine, Iyad Ag Ghaly, a été tué dans les combats qui ont opposé vendredi et samedi l'armée malienne et ses alliés aux jihadistes à Konna, dans le centre du Mali.

 

 




13/01/2013
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 908 autres membres