ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Livraison à la Marine Nationale de la première FREMM

 

 

 

 Cliquer sur l'image

 

Construite par DCNS à Lorient, la frégate Aquitaine est dorénavant basée à Brest. Sa mission principale : protéger les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de l’Ile-Longue. Fortement armée, elle peut aussi mener un combat anti aérien. Enfin, ce sera en 2014 le premier bâtiment français doté du futur missile MDCN, le « Tomahawk français », capable de frapper des cibles terrestres à 1 000 km.

Équipage très réduit

D’une grande discrétion, l’Aquitaine expérimente un équipage des plus réduits, avec moins de cent marins à la manœuvre, alors qu’ils étaient 250 sur les frégates précédentes. Un défi qui devra être validé lors d’une traversée longue durée, menant début 2013 le bâtiment vers le Brésil et le Canada. Deux clients potentiels pour DCNS.

L’Aquitaine devrait être admise au service actif au deuxième semestre 2013. C’est la première d’une série de 11 frégates pour la Marine nationale. La Défense mise 7 milliards d’euros dans ce programme

Source: Ligne de défense (ouest france)


29/11/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 976 autres membres