ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Loi de programmation: à propos d’intelligence et de comité Théodule

Le 3 octobre 2013 le ministre de la défense Jean Yves le Drian, qui est sans aucun doute le moins pire que l’on ait eu depuis des décennies, fait le job. Selon lui,  la Loi de Programmation Militaire est un projet ambitieux,  pragmatique, équilibré. A-t-il le choix de le dire autrement ?

 Télécharger ici le discours du ministre !

Il est inutile de revenir sur les chiffres du budget 2014, ils sont largement diffusés, mais ce qui devient insupportable c’est la mauvaise foi  avec laquelle ceux-ci sont commentés par les lobbies de tout bord.

 

Simple rappel : la France consacrait 3.6 % par an de son PIB à sa défense en 1966, 3 % en 1981. Le budget de la défense en 1991 s'élève à 194,548 milliards de francs (29,65 milliards d'euros), avec une moyenne de 3,7 % de son PNB durant la période 1985-1990. En 2005, la France finance 6,40 % du budget de l'OTAN, soit plus de 110 millions d'euros.

Les budgets de 2006 et 2007 sont de 47,7 milliards d'euros, soit le deuxième budget avec le Royaume-Uni. La France consacre alors environ 2,4 % par an de son PIB à sa défense. En 2012, le budget est de 31 milliards et demie d’euros, soit 1,5 % du PIB. En fait aucun des budgets depuis des décennies n’a été respecté, aucune loi de programmation n’est allée à son terme, le surenchérissement de l’acquisition des matériels a connu une courbe exponentielle, la déflation des effectifs opérationnels a suivi la même trajectoire. Les forces nucléaires sanctuarisées ne font l’objet d’aucune réflexion stratégique.. L’outil classique est bradé sans cesse au prétexte d’une meilleure rentabilisation des effectifs et des matériels. L’approche est exclusivement comptable à court terme, sans prendre en compte le fait que le retour sur investissements en matière de défense est parfois plus important que la dépense elle-même.

 

 Stuck again middle of now where.JPG

Au milieu de nulle part..

La réalité c'est aussi l'incertitude loin des salons feutrés. 

 

 

J’aurais aimé que certains généraux retraités de l’armée de terre, aient un peu plus de décence, je pense notamment, mais sans exclusivité,  aux  membres  (je mets au pluriel, ils sont plusieurs) des sentinelles de l’agora. «  Club de réflexion qui regroupe des officiers supérieurs et généraux des trois armées, de sensibilités diverses, mais ayant de multiples expertises et membres de nombreuses associations et institutions de Défense." Qui sont-ils ? Que font-ils ? Selon ces  experts, chantres de la défense : « C’est en effet une grande faute que de sacrifier le bras armé de la France au gré des idéologies de rencontre et de quelques embarras financiers. » « Il est donc plus que temps de rétablir la puissance et l’efficacité d’une institution d’Etat « pour le dedans comme pour le dehors » et de permettre à la France de se remettre à penser en termes de risques et de puissance stratégique. Elle en a les moyens. Elle doit le faire sans l’attendre d’une Europe, puissance inexistante ou d’une soumission transatlantique délétère voire de plus en plus illusoire. »  Outre le fait que les termes employés sont définitifs et sans nuances, donc discutables, je ne résiste pas à la tentation de me poser quelques questions ?  Mais que n’ont-ils fait lorsqu’ils étaient en charge de responsabilités, puisqu’ils se considèrent comme seuls experts de la  chose ? Ne sont-ils pas restés dans le petit cercle fermé de leurs certitudes, et de leur complexe de supériorité ?  Pour prendre le train de la réflexion, il aurait été nécessaire d’arriver à l’heure.. Quelle réflexion ont-ils produite, pendant toutes ces années d’affaiblissement, de démoralisation en endormant leurs subalternes dans un discours lénifiant ?  Si nous en sommes aujourd’hui où nous en sommes n’en sont-ils pas un tout petit peu responsable ? Pour mettre les doigts sur  la couture du pantalon il eut fallu avoir en son temps une culotte. Je n’ai pas de sympathie particulière pour Monsieur le Drian, mais il serait injuste de le rendre seul responsable d’une situation plus que catastrophique. Qui a orienté  les choix vers l’acquisition de matériels de plus en plus sophistiqués et hors de prix au détriment de leur nombre ? Qui a refusé de remettre en cause les structures des forces en multipliant les redondances des Etats-majors inutiles et bidons, afin de sauver des postes de commandements et des carrières ? Qui a défendu bec et ongle les subdivisions d’armes qui n’ont aucun sens aujourd’hui, alors que chacun sait depuis 30 ans  que seuls les groupements tactiques inter-armes sont efficients. A quoi servent les régiments sans matériels en dotation ? Ils ont, faute d’imagination,  de courage, de faculté d’adaptation contribué à notre décadence.

 

Ce manque de courage, souvent confondu avec le devoir de réserve et le devoir d’obéissance que je ne remets pas en cause, pas plus que le grand désarroi qui est le leur, reste celui de ce qu’il faut bien appeler une caste, de moins en moins héréditaire, certes, mais tout autant hiérarchisée. Il n’est jamais trop tard pour se réveiller, mais de grâce,  ayez au moins un mot pour ceux qui en sont les victimes, les familles et les hommes. Vos hommes qui ont compté sur vous pour les défendre, que vous avez négligé, et dont on ne parle jamais.

 

 

«  L'essentiel pour lui, ce n'est pas ce que peuvent penser le comité Gustave, le comité Théodule ou le comité Hippolyte, l'essentiel pour le général de Gaulle, le Président de la France, c'est ce qui est utile au peuple français..."

 

Cette phrase d’un homme, de Gaulle, général de brigade à titre temporaire est d’autant plus d’actualité qu’elle est incontestablement celle d’un homme au-dessus des partis.. Celle d’un homme qui a œuvré pour que la France redevienne une grande puissance, oui :

 

 "Parfois, les militaires, s’exagérant l’impuissance relative de l’intelligence, négligent de s’en servir." Charles de Gaulle, Le Fil de l'épée. 1932

 

 manifeste des « Sentinelles de l’agora ».

 

http://www.saint-cyr.org/fr/accueil,2.html

 



06/10/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 869 autres membres