Tout est normal, il ne se passe rien. - Défense actualités geopolitique

ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Tout est normal, il ne se passe rien.

 

Tout est normal, il ne se passe rien.

 

 

MACRON TRUMP.jpg

Photo Ludovic Marin. AFP - (1)

 

 

Grâce à la générosité de notre président, la fête de la musique a pu avoir lieu sur le perron de l’Elysée. Les Français ont pu apprécier les artistes issus de la  diversité, rien de bien choquant, un peu parisien cependant.  La France profonde, celle des abrutis dont je fais partie,  n’a pas atteint un niveau de culture suffisant pour apprécier toute la profondeur des messages délivrés. La culture en province c’est la culture du poireau. Point barre.  

 

Il est possible que notre Président, surmené par les affaires du monde, ait  eu besoin de ce moment  privilégié,  payé par le contribuable tout de même,  pour se laver le cerveau avant d’aller au front. Comment lui en vouloir ?  Après tout Yvette Horner est « ad patres » et il était naturel de la remplacer très avantageusement par Chloé, Cezaire, Kiddy Smile, Kavinsky et Busy P, stars de la "French Touch, parait-il. A quand la street-art et les murs tagués sur notre palais national. Faut pas déconner soyons branchés que diable, un parking à trottinettes électriques s’impose d’urgence à l’Elysée.     

 

Emmanuel qui, cependant refuse de se faire appeler Manu par un petit con,  et en même temps pose volontiers avec les travelos, est donc sur tous les fronts. Car la guerre est partout, Monsieur le Président, n’ayons pas peur des mots. L’Italie,  ayant démocratiquement voté à gauche-droite toute,  décide de ne plus jouer à baisser son froc face à une Europe solidaire à jouer les faux-culs, surtout avec la France qui renvoie les migrants à Vintimille sous prétexte que c’est le règlement, mais qui a vendu sa frontière aux Anglais à Calais.

 

Mais il est vrai que l’Europe a d’autres chats à fouetter.   Elle impose tout de même aux poissonniers d’inscrire en latin les noms  des poissons sur les étals, des fois que cela permettrait à Madame Hernandez de mieux comprendre de quoi t’est-ce qu’il s’agit. Cela était d’une urgence absolue. Sur le vieux port, qui a cependant l’habitude des galéjades, on n’en revient pas.

 

Pire encore, ces ultra alpins haussent le ton et disent des choses qu’il ne fait pas bon entendre :  que les bateaux humanitaires feraient un appel d’air, que ces navires seraient souvent allemands et qu’ils travailleraient pour certains avec les trafiquants, (pour des raisons humanitaires bien entendu),  ce qui expliquerait leur propension à récupérer devant les côtes libyennes, au nez et à la barbe des douaniers libyens, (ben oui, y’en a), les migrants, (un migrant est un immigrant qui n’a pas trouvé son pays d’adoption) dont quelques enfants et des femmes enceintées,  comme disent les africains,  afin de sensibiliser les urbains végans qui ne sont aucunement beaufs blancs et sans cœur, terme dont je risque d’être affublé, à moins que je passe immédiatement dans la catégorie au-dessus, celle de facho et raciste etc...  

 

Notre président, très ami avec notre Donald préféré, celui qui met en taule une dangereuse joggeuse française et accessoirement sépare des enfants mexicains, guatémaltèques et autres métèques de leur mère.  Pour ces raisons et d’autres,  qui apparaissent moins humanitaires qu’il n’y parait, les Etats-Unis d’Amérique ont relâché la joggeuse et recherchent activement les mères des enfants ;   même un beauf texan nourri de hamburger et de feuilletons  télévisuels fabriqués au Mexique avait compris que cela faisait un peu trop.

 

Notre président donc, ami comme chemise et pellicules avec Donald, disais-je, est un peu silencieux sur la guerre économique entre les E.U de Trump  et le reste du monde. On réagira peut-être,   lorsqu’ils taxeront nos fromages... Je ne vais pas me relire, car je risque d’avoir une mauvaise opinion de moi-même et de me taxer de mauvaise foi.

 

Je vous le dis, tout est normal, il ne se passe rien.

 

Roland Pietrini

 

(1) http://www.liberation.fr/planete/2018/04/26/macron-trump-bromance-photos_1646185



24/06/2018

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 898 autres membres