ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Autre opinion d'un Expat

Un second texte d’un expatrié qui signe Arnaud et que je relaye tout aussi volontiers

 

 Cette élection, c'est l'ambiance de  1981 avec tout les poncifs de la gauche qui
reviennent : 

 1- Taxons les riches pour aider les pauvres

 2. L'avenir ce sont les fonctionnaires

 3. Egalité Egalité Uniformité

 4. Répartissons le travail avec moins d'heure par semaine et une retraite précoce pour faire baisser le nombre de chômeurs (ces mesures n'ont pas créé un seul emploi)

 5. Dépensons, distribuons rendons les gens dépendant de l'état (donc du PS) et déresponsabilisés.

 6. Et demain on remboursera les dettes. Comment? On verra!

  

Toutes ces idées ont TOUJOURS conduit a l'échec. 

 Mitterrand a essayé en 1981 et deux ans après a été obligé d'imposer un plan de rigueur draconien alors que l'économie mondiale était bien meilleure qu'aujourd'hui. Tous les pays socio-démocrates
ont abandonné ce genre de clichés, il n'y a que le PS français qui s'y accroche. Ce qu'il faut, c'est favoriser les entrepreneurs qui créent des emplois, la recherche, alléger les charges, responsabiliser les gens, favoriser la mobilité géographique et la formation continue. Les riches dépensent leur
argent? Tant mieux, la France dépend de ses créations, de sa mode, de ses services, de sa qualité de vivre. Les "riches" sont les bienvenus. Ils peuvent et doivent dépenser, au Fouquet's, à l’Hôtel de Crillon, et pour le digestif, un peu de shopping avenue Montaigne. Cela ne va pas plaire à nos
bobos, mais si on doit se cacher comme des parias pour visiter la dernière collection Dior ou Hermès, on peut fermer tous les établissements de luxe français et mettre au chômage des milliers de personnes qui ont une passion pour le luxe, le service et la qualité, et qui ont l'œil pour le design.

Sarkozy a fait un boulot pas génial mais plus qu'honnête mais il a eu le
malheur de tomber en pleine crise. Imaginez une seconde qu'on ait eu Hollande
ou Ségolène au plus fort de la crise. Ou en serait-on? Malheureusement les Français
ne comprendront jamais cela.

J'ai quitté la France il y a 18 ans, sans regrets. Je me sens libre.



18/04/2012
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 776 autres membres