ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

A propos de la tragédie du Niger

J’ai toujours pensé qu’un certain nombre de nos concitoyens avaient été élevé au lait de l’inconséquence et à la mamelle de la mauvaise foi, je ne souhaite pas distinguer un blogueur plutôt qu’un autre au tableau d’honneur de l’imbécillité, ce serait attirer l’attention sur leur légèreté d’analyse que de les citer. Ils se reconnaîtront, peut-être ?   Je lis ici ou là, « honte et indignité », pas pour les assassins d’otage, pas pour les barbus, mais pour le COS, c’est à dire pour ceux qui ont risqué leur vie pour tenter une opération difficile dans sa conception et son exécution ? C’est le monde à l’envers. Y avaient-ils d’autre choix ? Evidemment non, sauf à une fois de plus, celui de capituler devant ces coupeurs de gorge et ces lâches.  Quant à penser que montrer notre détermination est inutile c’est ne pas tenir compte de la réalité des faits. Ils réfléchiront désormais avant de tenter d’autres enlèvements, ils ne sont pas exempts de réflexion et dans toute action y compris les plus abjectes, il y a un calcul, celui du bilan favorable ou non, de l’avantage à en tirer, et pour une fois ils sont en train de perdre une autre bataille, celle de la communication.  Grâce à la dignité des familles, qu’il faut ici soutenir et aider et à la prompte action du ministre de la défense quant à son choix de lever le secret défense sur le déroulement de l’opération, nous sommes en train de reprendre l’initiative et de remettre les choses dans le bon sens.  Nous n’avons rien à cacher, nous avons à être solidaire de l’ensemble de la chaîne de commandement jusqu’à la réalisation de l’action. Quant aux politiques, président de la république, ministres et parlementaires, ils ont fait le  choix de ne plus céder. Nous jugerons plus tard si cette option  a été judicieuse, mais jusqu’à preuve du contraire le devoir du citoyen responsable et d’en assumer le partage et de partager le consensus.

 

 Ainsi ces commentateurs de l’extrême, ont une vision inversée des faits et des responsabilités. Ainsi leur populisme étrange est à la hauteur de leur réflexion intellectuelle, si pauvre que je ne peux que compatir  à leur déficience mentale. Ainsi ces trublions de l’analyse, ces risque-tout de la compassion à l’envers, auraient-ils comme seul intérêt, celui de semer le doute et le trouble en affirmant des contre-vérités ? Seraient-ils les porte-parole inconscients, je l’espère,  des assassins ?  «  Les 2 otages et 3 gendarmes nigériens ont été tués par les COS » je cite :  Qui peut affirmer cela ?  Mais dans ce cas, que faisaient donc ces gendarmes nigériens  dans le convoi des preneurs d’otages ? Pourquoi ont-ils ouvert le feu sur les hélicoptères du COS, au point de blesser un pilote, le COS aurait tué les otages ? Je cite,  autre affirmation,  alors que l’enquête démontre le contraire. On peut dormir tranquille et sur nos deux oreilles certains commentateurs font partie des défenseurs d’un monde dans lequel je ne me reconnais pas, celui du despotisme et de la pensée unique, celle de l’aveuglement et de

la négation des faits. 
 



23/01/2011

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 941 autres membres