ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

A propos des Statistiques

Les statistiques sont rarement utiles, elles le sont d'autant moins que les commentaires qui en découlent ne font que renforcer les convictions pré-établies des uns à l'encontre des autres.

Le métier de soldat est dangereux.. C'est un axiome. Mais certains chiffres valent la peine d'être rappelés.

Lors de la première guerre mondiale, soit en un peu plus de 4 ans, la France, avec 1,4 millions de morts et 3,5 millions de blessés, est la plus touchée. Le Rythme des tués était de 900 morts par jour en moyenne, pour une population d'environ 39, 6 millions d'habitants. Ces chiffres ont-ils aujourd'hui une quelconque signification ?

 

Lors de la seconde guerre mondiale, la France a perdu 250 000 soldats et 330 000 civils pour une population de 41, 6 millions d'habitants.. Ces chiffres veulent-ils encore dire quelque chose ? Alors que le chiffre total sur lequel s'accordent, mais pas tous, les experts, est d'environ 56 millions de morts, et si on estime à 3 blessés pour un mort, le chiffre des blessés, estropiés, choqués.. est donc de 168 millions de blessés..

 

Le conflit Israélo-palestinien a fait environ 8900 morts en vingt ans.. De 1975 à 1978, 1 million 500 000 morts sous le régime de Pol Pot. De 7,2 millions, la population cambodgienne est passée durant la même période à un peu plus de 5 millions.. Est-ce que cela veut dire encore quelque chose ?

Du 20 mars 2003 au 27 janvier 2008, les Etats-Unis ont perdu 3 892 militaires en Irak dont 3 123 par fait de guerre. 80 % des pertes sont dus à des combats ou à des attentats. La manipulation des armes et les « tirs amis » sont à l'origine de 2 % des pertes, les accidents de la route de 7 %, les accidents d'avion ou d'hélicoptère de 4 %. ( source du Washington Post)

La bataille de Dien Bien Phu coûte au CEFEO plus de 3 000 hommes, 1 700 morts et 1 600 disparus ; 4 400 soldats français sont blessés ; 10 300, dont les 4 400 blessés, sont fait prisonniers. Le Viêt-Cong perd au moins 8 000 hommes et a plus de 15 000 blessés.

 

Peut-être que ces quelques chiffres amènent un constat simple.. Mais c'est une évidence. Le métier de soldat est d'autant plus dangereux que la guerre est intense, et que l'engagement est total. La guerre d'aujourd'hui a changé de nature, parce qu'elle n'est pas le fait d'un combat d'Etat contre Etat, qu'il convient de s'emparer .. Et de détruire.  Désormais dans certaines de ces guerres y compris en Afghanistan, des sociétés civiles sont engagées. Les contractors. Dans quelles statistiques vont-ils entrer ? . … Mais que l'on ne s'y trompe pas.. Ces conflits majeurs, dont je cite les pertes, considérés d'un autre temps, sont simplement en sommeil. D'ailleurs la nouvelle doctrine russe en tient apparemment compte. Les conditions de tels affrontements sont latents et peuvent comme un volcan éteint soudain se réveiller .. Un exemple ?  Un conflit nucléaire entre l'Inde et le Pakistan dans lequel la Chine pourrait être impliqué ? Que feraient alors la Russie, les Etats-Unis et l'Europe ? Alors nous dépasserons  très vite nos simples interrogations de hiérarchie des risques encourus, car nous serons tous au premier rang. 

 



28/11/2009

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 941 autres membres