ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Bonifications et camapgne (suite)

Avant 1989: Berlin-Ouest 1/2 campagne, Potsdam pour des missions en RDA même régime, cherchez l'erreur et Pologne, Tchécoslovaquie, Hongrie, Roumanie, Yougoslavie, Albanie pas de campagne du tout pour les postes militaires, URSS campagne simple. Si l'attribution, de bonifications ou de récompenses, était calculée en fonction des risques réels pris, alors nous aurions bien évidemment eu une toute autre vision et un autre profil de carrière. Mais c'est un simple constat, ce n'est pas le cas. Une carrière passée dans le triangle des bermudes entre Mourmelon, Mailly et certaines garnisons confortable des FFA rapportait plus ou mieux qu'une carrière atypique là ou ailleurs. Personnellement je n'échangerais pas la première contre les autres, et ces carrières ont aussi un sens. Mais de grâce que les premiers ne donnent pas de leçons aux seconds? Ce n'est que justice que ceux qui prennent des risques aujourd'hui aient une juste compensation, Le problème est que le risque et l'exposition ne sont pas forcément fonction du théatre où les troupes sont engagées mais des circonstances de l'engagement. Le classement n'est et ne sera jamais qu'un classement administratif fait pour des unités constituées, forcément source d'injustice et de rancoeur..La correction de telles aproximations pourrait être corrigée à titre individuel, mais ce serait bien trop demander à un système dont l'hypocrisie sert globalement le nombre et rarement l'individu..


20/04/2011

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 941 autres membres