ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Espionnage et renseignement

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’espionnage, sans jamais oser le demander.

France-Inter - L e Nouveau Rendez-vous. 

 

 cliquer sur le lien au-dessus et sur le site appuyer sur réécouter

 

 

secret-defense-768x512.jpg

 

 

 

 

 

Où en est l’espionnage au XXIème siècle ? Les barbouzes d'hier ont-ils laissé la place à des hackers économiques ultra performants ? Et où sont les femmes ? L'univers du renseignement s'est-il féminisé ?

 

  • - Rémi Kauffer, historien et journaliste, auteur de : “les Femmes de l’ombre” (Perrin).
  • - Sergeï Jirnov, ancien espion du KGB
  • - Jean Guisnel, journaliste, auteur de : Histoire secrète de la DGSE ( Robert Laffont). 
  • - Roland Pietrini, ancien agent français, officier de réserve, consultant opérationnel.      Dernier livre : Piège au Levant ( Pierre de Taillac).

 

 

 

Même si on me présente comme un ancien agent français, ce qui est superfétatoire et inexact, l’émission sur France-Inter à laquelle j’ai participé avec des invités qui connaissent incontestablement leur sujet et avec lesquels je n’étais pas toujours totalement en accord sur quelques points de détails, (le format de l’émission ne permettant pas toujours de développer totalement sa pensée, ce qui est valable pour les uns comme pour les autres), il faut féliciter Laurent Goumarre et Christophe Bourseiller, tous deux producteurs et animateurs de l’émission «  Le Nouveau rendez-vous »,   de nous avoir permis d’aborder un tel sujet complexe avec un ton à la fois léger et professionnel.

C’est avec de tels moyens, et en répétant l’expérience, que le citoyen commencera à s’intéresser à l’Espionnage et au Renseignement en tordant le cou aux caricatures.

 

En réécoutant l’enregistrement, je m’aperçois que finalement beaucoup de sujets ont été abordé, d’autres auraient mérité d’être développés, comme la différence qui peut exister entre le renseignement de documentation stratégique et celui qui est tactique, ou comme le renseignement à fin d’action. Dire que passer à l’action serait un aveu d’échec des services de renseignement est probablement inexact lorsqu’on le présente de cette manière. Un exemple me vient à l’esprit, c’est celui de la libération d’otages, l’exemple même de la conjonction entre l’apport essentiel du renseignement avec pour finalité l’action. L’apport des forces spéciales n’a pas pu être aussi abordé.

 

On le voit, traiter de tous ces sujets délicats est complexe, une fois de plus je remercie les initiateurs de l’émission. Pour ma part,  je continuerai d’aborder ces sujets sans tabous, par l’écriture sur Athéna-Défense ou ailleurs. 

 

Roland Pietrini



12/11/2019
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1028 autres membres