ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

EUROPE ET AFGHANISTAN

 

Pierre Lellouche, fidèle à sa réputation, n'y est pas allé de main morte, lors de sa séance de debriefing aux journalistes après le conseil des Ministres des Affaires étrangères. Il a mis en cause l'absence de "stratégie européenne en Afghanistan", regrettant qu'on n'ait pas vraiment parlé entre eux.

Les Européens ne se parlent pas assez. « les Européens ne se parlent pas entre eux. Il n'y a pas de retour d'expérience. Les militaires français ne partagent pas sur le terrain avec les Belges ou les Allemands. On ne parle pas de stratégie politique, de développement économique. Pourtant il y a énormément d'argent européen (un milliard d'euros). Mais le seul ennui est qu'il n'est pas arrivé dans les villages où j'ai été : Les enfants malnutris le restent, la pauvreté est extrême. J'aimerai qu'on me dise où est passé l'argent, européen comme américain ? Il y a un vrai problème de la coordination de l'aide entre Européens, comme avec l'aide au Pakistan. Aujourd'hui, on est au pied du mur. Ce n'est pas le général McCrystal qui va résoudre la situation. Nous devons absolument parler d'Afghanistan entre nous. »

Le plus de l'UE. Pour le ministre, qui a été le représentant spécial français pour l'Afghanistan, l'Union européenne (UE) a cependant une carte à jouer : «
Il y a un plus de l'UE : le civilo-militaire ; un savoir-faire : l'aide à la reconstruction d'un État. Le problème est le sous-développement, la misère des gens, la faim et famine l'hiver, le délabrement de la santé. C'est bien plus çà le problème qu'un problème militaire. On doit travailler plus efficacement : nous avons les ressources, l'Afghanistan a des besoins ; il faut que les Européens se prennent en main... »

Par Nicolas Gros-Verheyde - Publié dans : Orient - Afghanistan-Pakistan Mercredi 18 novembre 2009

Commentaire:

Rien de bien nouveau, problème de l'usage des fonds, de leur contrôle, de la coordination entre états européens et de la mise en commun des retex....Ah !Bien entendu, on peut sauter sur sa chaise comme un cabri en disant l'Europe ! l'Europe ! l'Europe ! Mais cela n'aboutit à rien et cela ne signifie rien." de Gaulle,



22/11/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 976 autres membres