ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Livre blanc: Des fuites orchestrées...

Les perspectives de coupes  drastiques ouvertes par le prochain livre blanc français de la défense, qui doit rendre ses conclusions dans les prochaines semaines inquiète les Britanniques…. « Si la France opère des coupes drastiques dans ses forces conventionnelles et fait tomber le budget de la défense à 1,5 % du PIB, les conséquences politiques se feront sentir jusqu'à Londres», redoute Andrew Murrison. La France et la Grande-Bretagne sont les deux seuls pays européens à investir encore de manière conséquente dans leurs budgets de défense. «Si l'un des deux décroche, la pression se fera automatiquement ressentir l'autre», poursuit le ministre britannique.

 

Or selon certaines fuites habilement orchestrées, (voir le blog secret défense)  et en dépit des promesses électorales du Président Hollande « La Défense ne sera pas «la variable d'ajustement» du budget. «Chacun prendra sa part à l'effort de redressement national mais rien ne sera fait au prix de notre sécurité, de notre souveraineté, de notre puissance», « La Défense sera mise à contribution, comme les autres ministères. «Ni plus. Ni moins »,   des modèles nouveaux pourraient  sortir du livre blanc et de la loi de programmation, « l'armée de terre serait réorganisée autour de trois forces : urgence, stabilisation et intervention ultime. A ces trois niveaux correspondraient des unités pré-désignées. » Ce modèle est très proche du modèle britannique, a un bémol près, et de taille, c’est que le corps de réserve britannique est entraîné, à des moyens et peut être rapidement mobilisé, ce qui n’est pas le cas de la France qui  ne fait pas grand-chose pour créer un corps de réserve digne de ce nom, avec un véritable statut. Et une reconnaissance effective des suggestions de ceux qui prennent de leur temps et parfois de leur argent pour s’entraîner et rester disponible.

 

Alors que la Marine est sollicitée de plus en plus dans des missions de services publiques, faute de vouloir créer un corps de garde Côte, au détriment des ses moyens de projection océanique

(Nos frégates sont sous-armées), alors que l’Armée de l’air a déjà subi une cure d’amincissement, L’armée de terre risque de se trouver face à une alternative : Celle sous prétexte de conserver l’ensemble de ses moyens ( classiques dans l’hypothèse d'une guerre engageant ses moyens lourds) de recréer une armée à deux vitesses, celle projetable, bien armée et mieux payée, et l’autre se morfondant dans les camps de Champagne ou à Canjuers..  A suivre donc   



01/03/2013
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 882 autres membres